Temps de lecture : 1 minute et 25 secondes

C’est un face à face troublant que nous propose le Mémorial de la Shoah depuis hier, jeudi 8 mars 2018. Près de 120 portraits, réalisés pendant le IIIe Reich par l’une des figures majeures de la photographie allemande August Sander, se dressent devant le spectateur. Au travers différentes séries de portraits, l’exposition met en regard persécutés et persécuteurs.

« À travers l’expression d’un visage, nous pouvons immédiatement déterminer quel travail l’individu accomplit ou n’accomplit pas, dans ses traits nous lisons s’il éprouve du chagrin ou de la joie, car la vie y laisse immanquablement ses traces. Un poème dit : Dans chaque visage d’homme, son histoire est écrite de la façon la plus claire. L’un sait la lire, l’autre non. » – August Sander

L’exposition, visible jusqu’au 15 novembre, nous offre un extrait de l’œuvre d’une vie. August Sander a entreprit de dresser, sous le titre d’Hommes du XXe siècle, le portrait photographique de la société allemande de la république de Weimar. Cette œuvre est complétée par des images réalisées par son fils Erich dans la prison où il meurt en 1944. Il avait été emprisonné, dix ans auparavant pour appartenance au parti communiste.

L’exposition est introduite par une présentation d’August Sander, mêlant autoportraits et des documents biographiques, suivie d’une sélection de portraits « Visage d’une époque« , issue de l’ouvrage éponyme publié en 1929 et interdit en 1936, esquissant un portrait de la société allemande des années 1920.
On entre enfin au cœur de l’exposition qui est divisée en cinq chapîtres. Ainsi on découvre un série de douze portraits de membres du Parti national-socialiste : soldats, officiers, SS ou encore membre des Jeunesses hitlériennes, réalisés au début des années 1940, répondant à douze portraits de Juifs allemands et des images du portfolio « Prisonniers politiques » réalisé par Erich Sander dans l’enceinte de la prison de Cologne entre 1934 et 1944. L’ensemble termine par l’image du masque mortuaire d’Erich Sander, une photographie personnelle d’August Sander qui clôt le travail sur les Hommes du XXème siècle.

Et pour la première fois, on découvrira quarante images contact des Juifs de Cologne et des prisonniers politiques inédits.

INFORMATIONS PRATIQUES
August Sander
Persécutés / Persécuteurs des Hommes du XXe siècle
Du 8 mars au 15 novembre 2018
Memorial de la Shoah
17, rue Geoffroy–l’Asnier
75004 Paris 
http://www.memorialdelashoah.org

Leave A Comment

Your email address will not be published.

Captcha loading...

X
X