L'ActuPhoto

Woman Paper : une voix pour les femmes de l’art
Le Choix d’Alix Koffi

Art is a criminal action, Ulrike ROSENBACH 1970 18,8 x 17,7 cm Vintage print on PE paper © Ulrike Rosenbach, courtesy PRISKA PASQUER, Cologne
Temps de lecture estimé : 2mins

Partenaire de cette nouvelle édition de Woman Paper, nous partagerons avec vous chaque jour de cette semaine de Paris Photo, le choix d’une femme du monde de l’art composé d’une photographie présentée lors de la foire accompagnée d’un texte féministe. Voici pour ce dernier jour le choix d’Alix Koffi, éditrice du Woman Paper !

Le Texte

de Maya Angelou

Out of the huts of history’s shame
I rise
Up from a past that’s rooted in pain
I rise
I’m a black ocean, leaping and wide,
Welling and swelling I bear in the tide.
Leaving behind nights of terror and fear
I rise
Into a daybreak that’s wondrously clear
I rise
Bringing the gifts that my ancestors gave,
I am the dream and the hope of the slave.
I rise
I rise
I rise.

Woman Paper ?

woman paper est une publication sous forme d’un journal grand format consacrée aux femmes du monde de l’art par elles mêmes; destiné aux initiés et pour initier le plus grand nombre. Festival, foire, biennale, elle est réalisée en partenariat avec la direction de l’évènement qu’elle couvre, gratuite, elle est offerte dans les espaces VIP puis à l’ensemble visiteurs. Chaque édition reprend les artistes issues de la programmation d’une part et des découvertes plus underground d’autre part. Le contenu est parfois l’objet de rencontres entre artistes ou de conversations devant un public invité.

https://annaalixkoffi.wordpress.com

Anna-Alix Koffi
Anna-Alix Koffi est directrice de création, elle a créé et auto publié les 10 volumes de la revue-livre OFF the wall cultures photo (2013). Publication en 10 volumes à collectionner la revue est entièrement consacrée à la photographie. En 2016, elle a créé et produit le Paper, des magazines pour les rencontres d’Arles, Visa pour l’image, Paris photo ou la Fiac. Depuis, Anna-Alix Koffi multiplie les projets liés à la photographie entre la France et le continent africain. Depuis 2017 elle a créé et dirige something we Africans got, une nouvelle revue culturelle.

    You may also like

    En voir plus dans L'Actu