243 Views |  Like

Arnaud Bizalion, éditeur, est notre invité de la semaine

Temps de lecture : 1 minute et 29 secondes

Cette semaine, nous recevons un éditeur qui œuvre dans le secteur de la photographie de puis 35 ans. Il s’agit d’Arnaud Bizalion, des éditions du même nom. Jusqu’à vendredi, il partagera avec nous ses cartes blanches et ses coups de cœur !

Arnaud Bizalion est né à Arles. Etudie aux Beaux-Arts à Aix-en-Provence, puis à Marseille-Luminy (option photographie). Après l’aventure Images En Manœuvres (1983-2012), il crée sa maison d’édition ARNAUD BIZALION EDITEUR, en 2013, dont le concept éditorial est axé en priorité vers la photographie, l’art, l’écrit, et les arts visuels. Tous les champs artistiques sont abordés sans à priori, dès lors que les auteurs affichent une sincérité et un investissement total dans leur art, avec modestie, humilité, simplicité. Souvent autobiographique, l’engagement de l’auteur est total. Ces livres par leur contenu, leur forme, occupent une dimension sensible, personnelle, historique, où la poésie et l’esthétique sont toujours présents. A ce jour, 70 livres ont été édités chez ABE. La maison d’édition participe à de nombreux salons chaque année, en France et à l’étranger. ABE est diffusé par CEDIF et distribué par Pollen.

Le Portrait chinois d’Arnaud Bizalion

Si j’étais une œuvre d’art : un tableau noir où serait écrit 100 fois, à la craie blanche « je ne suis pas une œuvre d’art »
Si j’étais un musée ou une galerie : un musée des Beaux-arts de province
Si j’étais un artiste : Captain Beefheart
Si j’étais un livre : Les Misérables
Si j’étais un film : Les 7 samourais
Si j’étais un morceau de musique : Le Printemps dans Les 4 saisons de Vivaldi
Si j’étais une photo accrochée sur un mur : Le genou de Bernard Plossu
Si j’étais une citation : « … Le monde entier n’est, en somme, que la conscience que nous en avons » Kamo No Chômei. Moine boudhiste japonais (1155-1216)
Si j’étais un sentiment : le courage
Si j’étais un objet : un arc
Si j’étais une expo : Les Gorgan de Mathieu Pernot (Rencontres d’Arles 2017)
Si j’étais un lieu d’inspiration : un vaste paysage du Cantal
Si j’étais un breuvage : Châteauneuf du Pape (rouge)
Si j’étais un héros/héroïne : Gaspard des Montagnes (Gaston Pourrat)
Si j’étais un vêtement : blouson en cuir épais

Les Cartes blanches de notre invité

> Carte blanche à Arnaud Bizalion : 74-94 – les années noires et blanches, la lumière et l’ombre (mardi 4 décembre 2018)
> Carte blanche à Arnaud Bizalion : Le Magazine Camera (mercredi 5 décembre 2018)
Carte blanche à Arnaud Bizalion : Le premier salon du libre à Marseille RUSH Photobook (jeudi 6 décembre 2018)

https://www.arnaudbizalion.fr/