Conversation avec Elsa & Johanna autour de leur film « Tres Estrellas »

561 Views |  Like
Temps de lecture : 3 minutes et 10 secondes

Alors que leur exposition vient de s’achever à Saint-Ouen, notre critique Pascal Therme a rencontré les deux jeunes photographes Elsa & Johanna, que nous avons reçues récemment comme invitées de la semaine. L’occasion de revenir sur l’exposition « Rosarium, C’est le soleil qui finira par nous perdre » mais surtout de parler de leur dernier film de 42 minutes intitulé « Tres Estrellas ».

Immersion multisensorielle

Cette exposition est une rétrospective qui vient clore la résidence d’un an sein de Mains d’œuvres, un lieu dédié à la création artistique et citoyenne de Saint-Ouen. Intitulée « Rosarium, C’est le soleil qui finira par nous perdre », l’expo présente plusieurs séries dans un espace immersif, qui a été réalisée pour spécialement l’occasion avec un architecte d’intérieur et un scénographe où se mêle musique, vidéo, installation et photographies… Dans les travaux des deux jeunes artistes parlent des relations de couple mais il est surtout question de relations humaines…

Decryptage du moyen métrage Tres Estrellas

« C’est cette candeur et cette fragilité qui nous plait lorsqu’on joue ses personnages…« 

Elsa & Johanna signe ici un film d’une grande sensualité. À la fois réalisatrices et actrices, elles se glissent dans les personnages de leur fiction donc voici le scénorio. Vega Rio de Palmas, un petit village perdu au bout du bout de tout, au sud d’une île espagnole, où il ne se passe jamais rien. Pas grand-chose pour se distraire pour les deux jeunes du village Luis et Chico qui vivent là avec pour seule compagnie leurs parents et leurs troupeaux de chèvres. L’arrivée inattendue dans ce lieu perdu d’une veuve mystérieuse accompagnée de ses deux filles va bouleverser leur vie. Ils ne savent rien d’elles et sont beaucoup trop sauvages pour oser les aborder. Pourtant, ils en tombent fous amoureux tous les deux, chacun à sa manière : Luis aime les trois et Chico aime Lola. Les observer à longueur de journée nourrit leurs fantasmes adolescents à la fois heureux et désenchantés.jeunes sœurs , il y a la mère, et à la fois deux meilleurs amis adolescents qui vont tomber amoureux de ces femmes…

 

 

Vous pourrez retrouver les travaux d’Elsa & Johanna à La Vilette jusqu’au 31 mars, au MAC VAL, du 30 mars au 25 août et à la Galerie Beaurepaire du 17 au 20 avril avant de les découvrir lors du prochain festival de la Mode à Hyères, fin avril !

A LIRE
Rosarium, nouvelle exposition d’Elsa & Johanna à Saint Ouen
Elsa et Johanna, photographes, sont nos invitées
Rencontre avec Elsa et Johanna, 2èmes lauréates du Prix Picto de la Mode 2017
Les noms des 10 photographes du Concours du Festival de Mode 2019 dévoilés
Les Jeunes femmes photographes à l’honneur à la Havas Gallery

INFORMATIONS PRATIQUES

jeu21fev(fev 21)9 h 30 mindim24mar(mar 24)0 h 00 minC'est le Soleil qui finira par nous perdreElsa & JohannaMains d'Œuvres, 1 Rue Charles Garnier, 93400 Saint-OuenType d'événement:Exposition,Photographie

mer20mar(mar 20)14 h 00 mindim31(mar 31)20 h 00 min100% l'EXPO Sorties d'écolesLa Villette, 211 Avenue Jean Jaurès 75019 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

sam30mar(mar 30)10 h 00 mindim25aou(aou 25)18 h 00 minLignes de viesUne exposition de légendesMAC VAL Musée d’art contemporain du Val-de-Marne, Place de la Libération 94400 Vitry-sur-SeineType d'événement:Art Contemporain,Exposition,Photographie

mer17avr(avr 17)11 h 00 minsam20(avr 20)20 h 00 minQu'est-ce que tu regardes ?Exposition CollectiveEspace Beaurepaire, 28 rue Beaurepaire 75010 Paris

 

X
X