851 Views |  Like

Jeunes Générations, une commande publique du CNAP
Marie-Noëlle Boutin

Temps de lecture : 2 minutes et 44 secondes

« Jeunes-Générations » est une commande publique photographique nationale sur la Jeunesse en France pilotée par le Centre national des arts plastiques (Cnap) en collaboration avec l’association CéTàVOIR. 15 photographes ont réalisé cette commande et chaque semaine nous vous proposons de découvrir le travail de l’un d’entre eux accompagné de leur témoignage. Aujourd’hui rencontre avec Marie-Noëlle Boutin.

« La jeunesse en France » met en lumière les acteurs d’un monde en devenir, que ce soit à travers leurs pratiques culturelles ou leur préparation à la vie.

9 lives : Comment appréhende-t-on une commande publique en photographie ?

Marie-Noëlle Boutin : Une commande photographique s’inscrit dans un cadre précis avec des contraintes de sujet et de temps notamment. Lorsqu’on y répond, on est obligé de les accepter. Pour autant, l’interprétation du sujet sur la commande « La jeunesse en France » a été complétement libre, dans la mesure où l’on avait présenté au préalable un projet qui a été retenu par le comité de sélection. Il faut bien sûr pouvoir ensuite être au plus proche de ce qu’on a écrit dans le projet et c’est là que, parfois, les choses deviennent difficiles car entre un projet écrit sur papier et sa réalisation, il peut y avoir des écarts de tous ordres. Pour ma part, je travaillais déjà sur le thème de la jeunesse avec un mode opératoire expérimenté depuis plusieurs années. Par ailleurs, j’avais une idée très précise sur ce que je voulais réaliser pour la commande. Je voulais montrer la jeunesse en milieu rural. J’avais déjà des contacts avec un lycée agricole ce qui a facilité grandement les choses car les délais étaient très courts pour entamer un processus de prise de vue dans un cadre scolaire qui parfois peut prendre du temps. Le seul facteur que je ne maîtrisais pas était la météo et par chance, j’ai eu un temps exceptionnel pendant 3 semaines.

Quant au choix des images, j’ai sollicité les avis des commanditaires, mais la décision finale me revenait et nous étions de toute façon d’accord sur la sélection. Là où il aurait été peut-être intéressant d’élargir le projet, c’est dans le dialogue entre photographes sur la manière d’aborder le sujet et même de donner à des sociologues par exemple matière à penser à travers nos images sur la diversité de la jeunesse. Mais cela se fera peut-être avec les différentes présentations du projet.

M : Comment vivez-vous l’évolution de votre prise de vue avec la jeunesse ?

M. N. B. : Pour ma part, je parlerais de continuum, et non d’évolution, dans ma pratique photographique. J’ai toujours travaillé à la chambre 4×5. L’arrivée du numérique n’a rien changé dans ma pratique. Pour les personnes que je photographie, et notamment les jeunes, cela peut paraître étrange car ils ne sont pas habitués à être photographié avec un tel appareil et surtout ils s’attendent à voir le résultat immédiatement. C’est justement là dessus que repose tout mon dispositif de prise de vue : le temps et l’image latente. Lorsque je photographie une personne, je lui demande de se pauser plutôt que de poser. Les réglages à la chambre peuvent parfois être longs, ce qui fait que la personne n’est plus dans la représentation car elle se laisse pénétrer par le temps de la pause. On est dans la durée, dans l’épaisseur du temps plus que dans l’instant. Par ailleurs, je fais très peu d’images – deux ou trois prises grand maximum – et de plus, je ne contrôle pas le résultat juste après. Je dois donc être attentive à ce qui se passe au moment précis de la prise de vue, être en total symbiose avec mon sujet. C’est ce qui rend la photographie à la chambre excitant !

www.marienoelleboutin.com

EXPOSITION ITINERANTE
Jeunes Générations
• Printemps 2017
> Ministère de la Culture et de la Communication
Exposition extérieure sur la façade du ministère.
> SNCF Gares & Connexions dans les gares de Bordeaux, Lille, Marseille, Paris – Gare de Lyon et Strasbourg.
• Du 23 mars au 13 mai 2017
La Villa Pérochon – Centre d’art contemporain photographique de Niort
• Du 24 mai au 11 juin 2017
Dans le cadre du festival ImageSingulières de Sète
http://www.cnap.fr/«-jeunes-generations-»

EDITION
Jeunes Générations
Editions Le Bec en L’air
224 pages
200 Photographies
22 x 27,5 cm
ISBN : 978-2-36744-110-8
28€
http://www.becair.com/livre/jeunes-generations
Disponible en librairie à compter du 4 mai 2017

Les photographes participants : Pablo Baquedano, Marie-Noëlle Boutin, Gilles Coulon, Chimène Denneulin, Claudine Doury, Gabrielle Duplantier, Guillaume Herbaut, Yohanne Lamoulère, Stéphane Lavoué, Géraldine Millo, Myr Muratet, Alexandra Pouzet et Bruno Almosnino, Lola Reboud, Klavdij Sluban, Patrice Terraz.