1248 Views |  3

Carte Blanche à Miguel Magalhães : Sandra Rocha

Temps de lecture : 2 minutes et 26 secondes

Miguel Magalhães est notre invité de la semaine (lire son portrait publié lundi 24 avril), dans le cadre de sa carte blanche, le Directeur de la Fondation Calouste Gulbenkian Paris a souhaité mettre en avant le travail de Sandra Rocha, une jeune photographe portugaise qui vit et travaille à Paris. Ses images sont actuellement exposées à la Galerie de Valois et aux Ateliers Médicis.

« Les artistes femmes ont ce génie de l’intériorité, de l’expérience fondamentale de se sentir un corps intérieur et de pouvoir exprimer ce monde ».

Ces mots de Michel Poivert sur le travail de Sandra Rocha (dans la publication « Le silence des sirènes ») résument de façon très précise le travail de cet artiste. Les photos de Sandra Rocha ne sont jamais une photo en plus, elles ne sont jamais fausses, leur sujets ne sont jamais instrumentalisés. Il y a un peu de sorcellerie dans son travail (de la magie blanche, évidemment)…

Sandra Rocha est artiste photographe. Elle est née aux Açores et vit à Paris. Dans sa démarche artistique, elle s’interroge sur la fragilité et la force de l’être humain et de la relation qu’il entretient avec la nature et son habitat. Elle développe depuis quelques années, un travail photographique à l’approche plus poétique mêlant beaucoup de figures féminines et les quatre éléments. Habité de jeunes femmes, d’animaux singuliers ou de paysages étranges, l’univers quasi onirique que Sandra Rocha nous offre est sa réflexion mystérieuse sur l’identité, le territoire et les relations humaines de ceux qui l’occupent. Ses photographies, vidéos ou collages évoquent une symbiose possible du paysage et de ceux qui le traversent qui explore les ponts existants entre l’intime et l’universel.

Considérant le livre support fondamental à l’exposition de son travail elle a publié 4 monographies : Há Metafísica Bastante em Não Pensar em Nada (2009), Caucase (2010), Anticyclone (2013), Le silence des sirènes (2016). Son travail est représenté par la galerie Fonseca Macedo Art contemporain.

Expositions

Son travail peut être vu en ce moment à Paris en deux lieux :
• Dans le cadre du projet « Les Regards du Grand Paris »
du 6 avril au 9 mai 2017
Galerie de Valois
Palais Royal
75001 Paris
• Et du 8 avril au 29 avril 2017
Les Ateliers Médicis, Clichy-sous-Bois/Montfermeil
24 Rue Utrillo, Montfermeil

Les regards du Grand Paris

Le ministère de la Culture et de la Communication a confié à l’Établissement Public de Coopération Culturelle Médicis-Clichy-Montfermeil et au Centre national des arts plastiques la conduite de la commande photographique « Les Regards du Grand Paris ». Ouverte à une diversité de pratiques photographiques, cette commande invite les auteurs émergents évoluant dans le champ large de l’image documentaire, à développer un projet artistique qui inclut des modes de production et de diffusion innovants. Un horizon de dix années (2016-2026), au rythme d’une série de commandes à plusieurs photographes par an, est retenu pour la mise en œuvre de ce projet qui contribuera à des nouvelles représentations, urbaines et sociales, du Grand Paris et à de nouvelles expérimentations artistiques et visuelles.
Pour la première année et autour du thème « Grand Paris – Ville Monde », 10 projets ont été retenus et explorent les transformations de la métropole parisienne – qu’elles soient politiques, urbaines, sociales, architecturales ou sensibles. Ensemble, ces projets attestent de la diversité des pratiques photographiques contemporaines et constituent un corpus documentaire au présent du Grand Paris et de celles et ceux qui y vivent.
Avec les artistes et photographes : Julie Balagué, Raphaël Dallaporta et Philippe Vasset, Gabriel Desplanque, Patrizia di Fiore, Julien Guinand, Karim Kal, Olivier Menanteau, Sandra Rocha, Bertrand Stofleth, Chenxin Tang.
[Source : http://www.cnap.fr/laureats-de-la-commande-photographique-nationale-%C2%AB-les-regards-du-grand-paris-%C2%BB]

Publications de Sandra Rocha

À Paris on trouve « La vie immédiate et Silence des sirenes » à la librairie (et maison d’édition) LOCO.
• La présentation du livre La vie immédiate et séance de dedicace aura lieu à la librairie Loco le 24 mai dans le cadre du parcours Lusoscopie, proposée par l’Institut Camões à Paris
Éditions Loco
6 Rue de Montmorency, 75003 Paris
http://www.editionsloco.com/Le-silence-des-sirenes
• Le livre Anticyclone (édition d’auteur) peut être trouvé dans la librairie lisboète (et en ligne) STET
http://stet-livros-fotografias.com/autores/sandra-rocha/

http://sandrarocha.pt/content.html#/books