Temps de lecture : 1 minute et 18 secondes

Le 104 présente jusqu’au 6 janvier prochain, « La Santé », la série réalisée en 2015 par Mathieu Pernot sur la prison de la Santé. Après avoir photographié la destruction de l’établissement pénitentiaire parisien, le photographe a souhaité faire le récit à plusieurs voix de la vie intérieure du bâtiment. Sentiment de frustration pour ce travail qui ne fait qu’un état des lieux en surface.

Plutôt déçu de cette exposition où n’apparaissent que des vestiges des reliquats des traces (pas de quoi faire une archéologie intéressante) qui ne disent au final rien de la clôture réelle et de la possible inversion de la claustration en évasion imaginaire (Sade, Genet) la banalité des photos pornographiques, des scènes familiales (très peu) induisent un retour sur soi qui renseignent moins la politique alarmante d’un pouvoir que le néant culturel, affectif, des emprisonnés. Une opération à cru, soit disant, inscrite dans un protocole assez précieux mis en scène comme tel, trop idéologiquement correcte, une fascination sans fascinum réel (c’est à dire qui agirait un lien plus actif du côté de l’image dans la dénonciation des enfermements de tous horizons), pour le photographe avec une forme de complaisance du constat facile.

On ne le sait que trop ces prisons sont atroces et la politique pénale est une misère sur tous les plans, à la fois pour les prisonniers (rien du romantique bagnard hugolien en herbe) aucune possibilité d’échappement, et pour la société qui l’a mise en place…. une photographie qui ne constate rien de plus, ces « vérités » qui font spectacle et bon sens ne diront rien d’autre??? Dommage.

Ce qui apparait à travers une prétention avérée et le détournement d’un sujet potentiellement explosif vers un « traitement » qui ne profite qu’au photographe, malgré cette distance revendiquée… Quand les ombres cachent le soleil…

Par contre en face le travail magique de Raphael Dallaporta sur la grotte Chauvet intitulé l’inappropriable, toujours au 104, d’une profondeur anthropologique évidente et du surgissement des formes et des peintures rupestres qui sont filmées dans un dispositif où tous les secrets sont autant d’éléments de rencontres avec ce que nous sommes aujourd’hui ou pensons être, un voyage à travers le temps et le cosmos…Miraculeux….

INFORMATIONS PRATIQUES

sam13oct(oct 13)14 h 00 min2019dim06jan(jan 6)19 h 00 minLa SantéMathieu Pernot104 – CENTQUATRE Paris, 104 rue d'Aubervilliers 75019 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

sam13oct(oct 13)14 h 00 min2019dim06jan(jan 6)19 h 00 minLa SantéMathieu Pernot104 – CENTQUATRE Paris, 104 rue d'Aubervilliers 75019 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

X
X