211 Views |  1

Claude Nori, des éditions Contrejour, est notre invité

Temps de lecture : 2 minutes et 20 secondes

Cette semaine alors que s’ouvre l’exposition « Cartes et territoires » de Luigi Ghirri au Jeu de Paume, les éditions Contrejour viennent compléter l’actualité du photographe italien avec l’ouvrage « L’amico Infinito » et c’est à cette occasion que nous avons souhaité accueillir Claude Nori. Notre invité vous fera découvrir son univers tout au long de la semaine…

Claude Nori est né 1949 à Toulouse, de parents émigrés italiens.
 En 1968, emporté par les événements et leur aspect plus poétique que politique, il découvre la photographie alors qu’il se destinait à devenir réalisateur après des études au Conservatoire Indépendant du Cinéma Français à Paris.
 Il comprend très vite les potentialités expressives de la photographie et surtout la liberté et la légèreté qu’elle propose de partir tout de suite à la découverte des autres, du monde et de soi-même.
 En 1974, il quitte Toulouse pour Paris et il se lie d’amitié avec le photographe Bernard Plossu avec lequel en compagnie d’un groupe d’agitateurs, photographes et critiques, il fonde Contrejour, à la fois journal, maison d’édition et galerie à Montparnasse qui devient rapidement le lieu de rencontre et de diffusion de la nouvelle photographie. Au sein de Contrejour, il crée plus tard la revue Camera International avec Gabriel Bauret, les Cahiers de la Photographie avec Gilles Mora et publie prés de 140 ouvrages sur les principaux photographes français (Doisneau, Sieff, Boubat, Pierre et Gilles, Luigi Ghirri…)
Après avoir travaillé pour Vogue et Daily Telegraph Magazine, il sort en 1976 son premier livre de photographies, Lunettes préfacé par Agnès Varda, suivi d’un roman aux éditions du Seuil dédié à la photographe italo-américaine Donna Ferrato, deux films et de nombreux livres dans lesquels il poursuit une quête photobiographique tournant autour du flirt de l’adolescence, de l’Italie et du bonheur.
 En 1999, avec sa femme Isabelle Nori, il s’installe à Biarritz où ils fondent le festival Terre d’Images, la revue Photo Nouvelles et le magazine Revista en 2003 pour lequel il réalise de nombreux reportages sur le Pays basque.
En juin 2011, après une interruption de plus de 15 ans, ils donnent vie aux nouvelles éditions Contrejour.
 Expositions au Festival Photomed à Sanary et au Château d’Eau de Toulouse en 2011,
 à la Galerie Valid Foto de Barcelone, aux Rencontres d’Arles et à la Maison Européenne de la Photographie à Paris en 2011 et Galerie Polka, Paris 2015 et 2016, 2018, Le Parvis-Espace Culturel, Pau, 2017.

Derniers ouvrages parus :
La Géométrie du flirt, Contrejour/Château d’Eau, 2011
Jours heureux au Pays basque, Contrejour, 2011
Les désirs sont déjà des souvenirs. Contrasto. 2012
Un photographe amoureux, contrejour, 2014
Stromboli, contrejour, 2015.
Lumières au Palais, 2015, ed du palais
Vacances en Italie, 2018, contrejour
Luigi Ghirri, l’amico Infinito, 2019, contrejour

https://www.editions-contrejour.com

Le Portrait chinois de Claude Nori :

Si j’étais une œuvre d’art : cela est impossible !
Si j’étais un musée ou une galerie : le musée Morandi à Bologna
Si j’étais un(e) artiste : Tina Modotti
Si j’étais un livre : Lolita de Nabokov
Si j’étais un film : l’Aventura d’Antonioni
Si j’étais un morceau de musique : Emozioni de Lucio Battisti
Si j’étais un photo accrochée sur un mur : celle de mon père et de ma mère
Si j’étais une citation : la poésie commence lorsqu’un idiot dit de la mer : on dirait de l’huile ! ( Cesare Pavese)
Si j’étais un sentiment : amoureux
Si j’étais un objet : un cafetière italienne Bialetti
Si j’étais une expo : Cartes et territoires de Luigi Ghirri au Jeu de Paume
Si j’étais un lieu d’inspiration : la plage
Si j’étais un breuvage : le Fernet-Branca
Si j’étais un héros/héroïne : cela me fatigue déjà d’y penser
Si j’étais un vêtement : une chemise blanche

Découvrez les Cartes blanches de notre invité :

> Carte blanche à Claude Nori : L’amico infinito, Luigi Ghirri (mardi 12 février 2019)
> Carte blanche à Claude Nori : Vacances en Italie (mercredi 13 février 2019)
> Carte blanche à Claude Nori : Un photographe amoureux (jeudi 14 février 2019)
> Carte blanche à Claude Nori : Un hiver à Biarritz (vendredi 15 février 2019)

INFORMATIONS PRATIQUES

mar12fev(fev 12)11 h 00 mindim02jui(jui 2)21 h 00 minCartes et territoiresLuigi GhirriJeu de Paume, 1, place de la Concorde 75008 ParisType d'événement:Exposition,Photographie