L'Invité.e

David Nissen, co-fondateur de la Galerie L77, est notre invité

Temps de lecture estimé : 4mins

Portrait d’enfance de David Nissen

Cette semaine, nous accueillons David Nissen, co-fondateur de la Galerie L77 comme invité. Nichée sur les hauteurs de Montmartre, cette galerie dédiée à la photographie contemporaine a ouvert ses portes en septembre 2020 sous l’impulsion de Franck David et David Nissen. Avant qu’ils inaugurent leur prochaine exposition mettant à l’honneur les travaux de Raphael Gianelli-Meriano, une exposition curatée par Béatrice Andrieux, notre invité partagera avec nous son univers mêlant image animée et image fixe. Mais aujourd’hui, place à son portrait chinois !

Après des études de photographie, de musique et de dessin aux Beaux-Arts, David Nissen change d’orientation pour s’impliquer dans le cinéma où il y travaille comme directeur de la photographie pour le long-métrage ou la publicité, sans jamais oublier la photographie…

Le photographe français David Nissen nous plonge dans un voyage atmosphérique à travers le brouillard, la pluie et les lumières qui s’estompent. Expliquant qu’il aime être dans un état contemplatif, il dit qu’il aime marcher, conduire, écouter de la musique, ce qui l’inspire beaucoup. Il recherche une lumière forte, passionnante, une atmosphère qui peut raconter une histoire, qui sera une invitation à voyager à travers ses images.

Avec une formation en cinéma, il est logique qu’il aborde la photographie comme un réalisateur à la recherche du lieu parfait…le résultat est vibrant, sublime, ainsi que cinématographique.

Ses tournages en France et à l’étranger sont des occasions d’exercer son œil de photographe, de réaliser des séries de photos si personnelles et intimes lors de déambulations solitaires dans des lieux qui ont chacun leur histoire à raconter ou à inventer. Les rares êtres humains qui apparaissent prennent l’aspect de personnages de films dont nous aimerions connaître les pensées énigmatiques…la force visuelle de certains lieux ou architectures, sous des ambiances lumineuses singulières, emmène le visiteur dans une fiction où il devient lui-même acteur, c’est un échange de regards.

Photographiant aussi au travers d’impuretés ou de goutte de pluies, sa recherche de matérialité donne une épaisseur que l’on rencontre en peinture, son approche de la photographie est délibérément picturale et émotionnelle.

« Plutôt qu’un métier, la photographie à toujours été une passion, voire une obsession.
Je ne suis pas un photographe professionnel mais un photographe passionnel.
Pour moi, la cinématographie et la photographie sont deux passions qui se confondent et se nourrissent l’une de l’autre : Écrire une histoire avec la Lumière, un retour aux racines de la photographie. »

https://www.davidnissenphoto.com
https://www.instagram.com/david_nissen/

Le portrait chinois de David Nissen

Si j’étais une œuvre d’art : « la porte de l’enfer » de Rodin.
Si j’étais un musée : les Arts Déco.
Si j’étais un autre artiste : David Bowie.
Si j’étais un livre : « L’ELOGE DE L’OMBRE » de Junichiro Tanizaki.
Si j’étais un film : « KLUTE » d’Alan J. Pakula.
Si j’étais un morceau de musique : « Three imaginary Boys » The Cure.
Si j’étais un photo accrochée sur un mur : une ballerine de Bill Henson.
Si j’étais une citation : « La beauté est dans l’oeil de celui qui regarde » Oscar Wilde
Si j’étais un sentiment : la mélancolie.
Si j’étais un objet : un vélo.
Si j’étais une expo : Steve Mc Curry au musée Maillol.
Si j’étais un lieu d’inspiration : …en roulant dans ma Saab, de nuit.
Si j’étais un breuvage : un thé vert Sencha, 4min, 80°.
Si j’étais une héroïne: Gandhi.
Si j’étais un vêtement : un jean.

CARTES BLANCHES DE NOTRE INVITÉ

Carte blanche à David Nissen : Carré Blanc, la photographie au service du cinéma (mardi 15 mars 2022)
Carte blanche à David Nissen : Out of the Darkness, plongée dans les ténèbres des ambiances urbaines (mercredi 16 mars 2022)
Carte blanche à David Nissen : Focus sur la Galerie L77 dédiée à la photographie contemporaine (jeudi 17 mars 2022)
Coup de Cœur de David Nissen : « Absentee » de la photographe Japonaise Sayuri Ichida (vendredi 18 mars 2022)

PASSÉE À LA GALERIE

jeu07oct(oct 7)10 h 00 min2022dim06mar(mar 6)19 h 00 minSophie Caretta & Manon RénierDavid NissenGalerie L77, 77, rue Lepic - 75018 ParisType d'événement:Exposition,Photographie


PROCHAINEMENT

jeu24mar(mar 24)10 h 00 minven15jul(jul 15)19 h 00 minLumières du NordRaphael Gianelli-MerianoGalerie L77, 77, rue Lepic - 75018 ParisType d'événement:Exposition,Photographie

https://galeriel77.com/

La Rédaction
9 Lives magazine vous accompagne au quotidien dans le monde de la photographie et de l'Image.

    You may also like

    En voir plus dans L'Invité.e