559 Views |  1

Rencontre avec Heidi Ballet, commissaire de la Triennale de Beaufort 2018

Temps de lecture : 39 secondes

Le projet artistique de Beaufort (unité de mesure du vent) est né de l’attachement de chaque belge à ce littoral au fort pouvoir évocateur : les dunes, les promenades sur la digue, le Casino et cette architecture Belle Epoque unique. C’est ainsi qu’ en 2003 sous l’impulsion de Willy Van den Bussche, alors directeur du musée d’art moderne PMMK à Oostende, l’évènement est lancé. Des œuvres d’artistes internationaux majeurs tels Louise Bourgeois, Jan Fabre, Daniel Buren, Wim Delvoye, Antony Gormley apportent ainsi leur signature le long du littoral au fil des éditions.

Après un commissariat collégial, la 6ème Triennale de Beaufort a été confiée à Heidi Ballet (née en 1979 à Hasselt) qui vit entre Bruxelles et Berlin. Elle a notamment été en charge de la Biennale d’art de Lofoten (LIAF) en Norvège et assuré le commissariat du programme Satellite 9 du Jeu de Paume Paris et du CAPC de Bordeaux sous le thème « Notre océan, votre horizon ».

Pour ce nouveau défi qui rassemble 9 communes du Littoral et 18 artistes de toutes générations, elle s’est concentrée sur 2 axes : les monuments dans l’espace public et l’écologie.

Elle a répondu à nos questions.