Temps de lecture : 9 minutes et 42 secondes

Cette semaine, nous accueillons non pas un, ni deux, ni même trois, mais 13 invités ! Nous ne sommes pas superstitieux, et souhaitions vous présenter les 13 membres de la nouvelle coopérative Inland Stories ! Aujourd’hui, vous apprendrez à les connaître à travers leur portrait chinois, et tout au long de la semaine, les 4 co-fondateurs Jef Bonifacino, Patrick Wack, Tim Franco et Melanie Wenger nous raconteront la formation d’Inland Stories.

Inland Stories est une structure innovante répondant à une volonté de créer un outil de diffusion différent sur lequel les photographes ont le contrôle. Elle associe photographes, auteurs et créatifs autour de l’idée commune de penser des projets dans leur globalité. A travers chaque projet, elle tente d’atteindre trois objectifs: éduquer, transmettre et créer un impact.
Chaque histoire est pensée pour utiliser des canaux de diffusion nouveaux et multiples, au travers d’installations, de livres, d’expositions, de publications dans la presse magazine et de workshops. Notre collaboration avec des experts du milieu de la photographie en France et à l’International nous permet de travailler avec de nombreux partenaires autant au niveau éditorial qu’artistique.

Portrait d’enfance de Mélanie Wenger

Portrait chinois de Melanie Wenger

Si j’étais une œuvre d’art : Laura Pannack
Si j’étais un musée ou une galerie : un musée fermé, je préfère les choses à leur place
Si j’étais un(e) artiste (tous domaines confondus) : Stanley Kubrick
Si j’étais un livre : Dalva, Jim Harrison
Si j’étais un film : Southern Belle, Nicolas Peduzzi
Si j’étais un morceau de musique : Sonate au Clair de Lune, 3e mouvement, Beethoven
Si j’étais une photo accrochée sur un mur : je n’ai pas de mur, j’aime pas les murs, je suis claustrophobe
Si j’étais une citation : « When words become unclear, I shall focus with photographs. When images become inadequate, I shall be content with silence. » Ansel Adams
Si j’étais un sentiment : la plénitude
Si j’étais un objet : une porte
Si j’étais une expo : L’expo itinérante du Prix HSBC pour la Photographie – on y mange bien
Si j’étais un lieu d’inspiration : Le Cap de Bonne Espérance (pas pour son nom, pour ses challenges)
Si j’étais un breuvage : je serais alcoolisée
Si j’étais une héroïne : je n’existerais pas.
Si j’étais un vêtement : une longue robe d’été, couvre mais laisse respirer.

Portrait d’enfance de Tim Franco

Portrait chinois de Tim Franco

Si j’étais une œuvre d’art : Cremaster de Matthew Barney
Si j’étais un musée ou une galerie : Beaubourg
Si j’étais un(e) artiste (tous domaines confondus): Hemingway
Si j’étais un livre : L’homme et la mer
Si j’étais un film : Lost Highway
Si j’étais un morceau de musique : Your hands in mine
Si j’étais un photo accrochée sur un mur : Une photo de Todd Hido de la série Homes at night
Si j’étais une citation : « Too weird to live, too rare to die »
Si j’étais un sentiment : L’impatience
Si j’étais un objet : un voilier
Si j’étais une expo : Retrospective de Michael Wolf a Arles
Si j’étais un lieu d’inspiration : La mer
Si j’étais un breuvage : Rafraichissant, alcoolisé avec une pointe de piment.
Si j’étais un héros: Raoul Duke
Si j’étais un vêtement :
Une chaussette trouée

Portrait d’enfance de Jef Bonifacino

Portrait chinois de Jef Bonifacino

Si j’étais une œuvre d’art : Spiral Jetty de Robert Smithson
Si j’étais un musée ou une galerie : la Galerie Tretiakov à Moscou
Si j’étais un(e) artiste (tous domaines confondus) : Andreï Tarkovski
Si j’étais un livre : Une victoire de Joseph Conrad
Si j’étais un film : Jeremiah Johnson de Sydney Pollack
Si j’étais un morceau de musique : Smells Like Teen Spirit de Nirvana
Si j’étais une photo accrochée sur un mur : Je vis dans ma voiture
Si j’étais une citation : « La foudre gouverne toutes choses. » Héraclite
Si j’étais un sentiment : l’Espoir
Si j’étais un objet : Une gourde en acier
Si j’étais une expo : Sally Mann au Jeu de Paume
Si j’étais un lieu d’inspiration : Le plateau de Caussols
Si j’étais un breuvage : Nuits-Saint-Georges
Si j’étais un héros/héroïne : Morihei Ueshiba, fondateur de l’aïkido
Si j’étais un vêtement : de bonnes chaussures de rando

Portrait d’enfance de Patrick Wack

Portrait chinois de Patrick Wack

If I were a work of art: Un lapin de Jeff Koons, c’est moche et ça coûte cher
If I were museum or gallery: Le musée d’histoire du Goulag à Moscou, pour son ambiance festive
If I were an artist (any kind): Jef Bonifacino
If I were a book: « L’Hiver aux Trousses » de Cédric Gras. Je l’ai pas lu mais le titre est super bien
If I were a movie: « Days of Heaven » de Terrence Malik
If I were a song: « Last Goodbye » de Jeff Buckley
If I were a picture on a wall: Yibin I (Bathers), image de la série « The Long River » de Nadav Kander
If I were a quote: « L’art naît de contraintes, vit de luttes et meurt de liberté » André Gide
If I were a feeling: l’agoraphobie
If I were an object: un Mamiya 6 dont le télémètre est détraqué
If I were an exhibition: mon expo à la galerie GIK en Allemagne. 45 tirages exposés un mois, 0 vente
If I were an inspiring place: Les Montagnes Jaunes en Chine
If I were a drink: un root beer float, on en boit un et on le regrette toute sa vie
If I were a hero: Jef Bonifacino
If I were a piece of clothing: une chemise western en flanelle, achetée pour 5€ dans une friperie de Berlin

Portrait d’enfance de Mathias Depardon

Portrait chinois de Mathias Depardon

Si j’étais une œuvre d’art : la venus de Botticelli
Si j’étais un musée ou une galerie : le Guggenheim à NY
Si j’étais un(e) artiste (tous domaines confondus): Francis Bacon
Si j’étais un livre : L’ultima intervista di Pasolini
Si j’étais un film : Apocalypse Now
Si j’étais un morceau de musique : What’s going on
Si j’étais un photo accrochée sur un mur : Monroe par Avedon
Si j’étais une citation : Ô rage ! ô désespoir ! ô viellesse ennemie ! Le cid de Pierre Corneille
Si j’étais un sentiment : la paix
Si j’étais un objet : un appareil photo
Si j’étais une expo : La collection permanente du MET
Si j’étais un lieu d’inspiration : le Ladakh
Si j’étais un breuvage : thé
Si j’étais un héros/héroïne : Hercule Poirot
Si j’étais un vêtement : un chapeau

Portrait d’enfance de Jeremie Jung

Portrait chinois de Jeremie Jung

Si j’étais une œuvre d’art : Der Wanderer über dem Nebelmeer  (Le voyageur contemplant une mer de nuage) – Caspar David Friedrich
Si j’étais un musée ou une galerie : Le Musée d’Orsay
Si j’étais un(e) artiste : Anders Zorn
Si j’étais un livre : L’homme qui parlait la langue des serpents – Andrus Kivirähk
Si j’étais un film : Star Trek – The Voyage Home
Si j’étais un morceau de musique : Wagner – Tannhäuser (l’Ouverture)
Si j’étais un photo accrochée sur un mur : Noyé dans un cyanotype de Louise A. Depaume
Si j’étais une citation : « Avant de dire quelque chose, il faut s’assurer que le silence ne soit pas plus important. » – Marcel Marceau
Si j’étais un sentiment : La nostalgie
Si j’étais un objet : Un tournevis en étoile
Si j’étais une expo : Braguino ou la communauté impossible – Clément Cogitore
Si j’étais un lieu d’inspiration : La route
Si j’étais un breuvage : Une Vodka
Si j’étais un héros/héroïne : Mes parents
Si j’étais un vêtement : Une chaussure

Matjaz Tancic

Portrait chinois de Matjaz Tancic

If I were a work of art : Nighthawks, Edward Hopper
If I were museum or gallery : Tate gallery
If I were an artist : Oscar Niemeyer
If I were a book : On the road, Jack Kerouac
If I were a movie : 12 angry men (12 Hommes en Colère)
If I were a song : Light my fire, The Doors
If I were a picture on a wall : black and white, slightly yellowed photo of a small sailboat on the sea with 4 friends on it (en noir et blanc, une photo un peu jaunie d’un bateau sur la mer et mes 4 amis dessus)
If I were a quote : If your photos arent good enough, you are not close enough. Robert Capa ‘Si vos photos ne sont pas assez bonnes c’est que vous n’êtes pas assez près’
If I were a feeling : passion
If I were an object : vintage motorbike (une moto vintage)
If I were an exhibition : Irving Penn retrospective
If I were n inspiring place : New Orleans
If I were a drink : New York sour
If I were a hero : Marco Polo
If I were a piece of clothing : leatherjacket  (une veste en cuir)

Portrait d’enfance de Muhammad Fadli

Portrait chinois de Muhammad Fadli

If I were a work of art : ‘Deer Hunt’ by Raden Saleh

If I were museum or gallery : Tehran Museum of Contemporary Art (Le Musée d’Art Contemporain de Téhéran)
If I were an artist : That street poem guy in ‘Before Sunrise’ (Le mec qui fait les poèmes de rues ‘Before sunrise)
If I were a book : The Impossible Country
If I were a movie : Stand by Me

If I were a song : Communciation
If I were a picture on a wall : The Brown Sisters by Nicholas Nixon (will need a really long wall for this) (On aurait besoin d’un très long mur pour cela)
If I were a quote : « You Talking to Me? »

If I were a feeling : Hungry (affamé)
If I were an object : Hammer (un marteau)

If I were an exhibition : The whole collection of Tehran Museum of Contemporary Art (Toute la collection du Musée d’Art Contemporain de Téhéran)

If I were an inspiring place : My Hometown (Ma ville natale)
If I were a drink : A cup of black coffee (une tasse de café noir)

If I were a hero : Vincent Vega
If I were a piece of clothing : A plain T-shirt (un t-shirt normal uni)

Portrait d’enfance de Laura Pannack

Portrait chinois de Laura Pannack

If I were a work of art : David by Michael Angelo
If I were museum or gallery : MONA so that I could escape to Tasmania (comme ça je pourrais fuir en Tasmanie)
If I were an artist : Tarynn Simon
If I were a book : Short stories by Ian Mc Ewan
If I were a movie : Requiem for a dream
If I were a song : oh la la la The fugees
If I were a picture on a wall : a Lucien Freud portrait or maybe a man ray
If I were a quote : why not? (pourquoi pas)
If I were a feeling : love (l’amour)
If I were an object : an analog camera  (un appareil photo argentique)
If I were an exhibition : Tarynn Simon an occupation loss
If I were n inspiring place : the sea (la mer)
If I were a drink : tea (le thé)
If I were a hero : my sister (ma soeur)
If I were a piece of clothing : dungarees (une salopette)

Portrait d’enfance de Romain Philippon

Portrait chinois de Romain Philippon

Si j’étais une œuvre d’art : La pizza napolitaine.
Si j’étais un musée ou une galerie : Les selfies y seraient interdits.
Si j’étais un(e) artiste : Patrick Balkany
Si j’étais un livre : Le temps des amours (Marcel Pagnol)
Si j’étais un film : Je ne serais certainement pas «les petits mouchoirs».
Si j’étais un morceau de musique : «Pillule», de Damien Saez.
Si j’étais une photo accrochée sur un mur : En l’occurence, j’ai mon portrait accroché dans les toilettes d’un très bon ami.
Si j’étais une citation : « Les racines, c’est bon pour les ficus » (Manu Larcenet, le combat ordinaire)
Si j’étais un sentiment : L’ironie.
Si j’étais un objet : Un appareil photo (J’ai bon ?)
Si j’étais une expo : Elle serait vernaculaire, à n’en pas douter.
Si j’étais un lieu d’inspiration : La plaine des tamarins.
Si j’étais un breuvage : Un rhum arrangé letchi.
Si j’étais un héros: Cédric Herrou.
Si j’étais un vêtement : Des savates deux doigts.

Portrait d’enfance de Tjorven Bruyneel

Portrait chinois de Tjorven Bruyneel

If I were a work of art: L’origine du Monde by Gustave Courbet
If I were museum or gallery: Fotodok Utrecht
If I were an artist (any kind): Vivian Maier
If I were a book: Mensen zonder uitstraling by Jente Posthuma (The book doesn’t seem to be available yet in other languages. If you were to translate the book it most likely be titled: People without appearance)
If I were a movie: Iedereen beroemd! (Everybody’s Famous!) by Dominique Deruddere
If I were a song: Frühstück by Steffie Van Cauter (https://steffievancauter.bandcamp.com/track/fr-hst-ck)
If I were a picture on a wall: A girl with a pink sweater holding flowers in front of windmills by Patrick Wack from his series Inner Mongolia
If I were a quote: A photograph is a secret about a secret. The more it tells you the less you know – Diane Arbus (Une photographie est un secret sur un secret. Plus elle te raconte moins tu en sais)
If I were a feeling: Curiosity (la curiosité)
If I were an object: A trinket box (une boîte à trésor)
If I were an exhibition: Creatures made to measure – Animals and Contemporary Design in Design Museum Gent
If I were n inspiring place: Unknown streets (des rues inconnues)
If I were a drink: Coffee (le café)
If I were a hero: Mary Phelps Jacob (inventor of the modern bra) (a inventé le soutien-gorge)
If I were a piece of clothing: Hiking boots (des chaussures de marche)

Portrait d’enfance de Phyllis B. Dooney

Portrait chinois de Phyllis Dooney

If I were a work of art: Shodo
If I were museum or gallery: Yossi Milo, NYC
If I were an artist: Romare Bearden
If I were a book: a John Berger journal
If I were a movie: “Breakaway” by Bruce Conner
If I were a song: “Hey” by The Pixies
If I were a picture on a wall: a children’s drawing (un dessin d’enfant)
If I were a quote: “When the half-gods go, the Gods arrive.”  ‘Lorsque les demi-dieu s’en vont, arrivent les Dieux’
If I were a feeling: mischievous (malicieux)
If I were an object: a rubber stamp (un tampon en caoutchouc)
If I were an exhibition: Joseph Beuys’ Retrospective, Solomon R. Guggenheim Museum, New York, 1979
If I were n inspiring place: seaside (le bord de la mer)
If I were a drink: unsweet tea (du thé pas sucré)
If I were a hero: Batman
If I were a piece of clothing: socks (des chaussettes)

Portrait d’enfance de Tadas Kazakevicius

Portrait chinois de Tadas Kazakevicius

If I were a work of art : I would be a classical sculpture. (je serais une sculpture classique)
If I were museum or gallery : I would be National Portrait Gallery.
If I were a book : Steinbeck’s « Grapes of Wrath »
If I were a movie : Woody Allen’s « Midnight in Paris »
If I were a picture on a wall :  I would be any Fernand Leger paintings. (je serais n’importe quelle peinture de Fernand Leger)
If I were a quote : I would be “Don’t shoot what it looks like. Shoot what it feels like.” by David Alan Harvey. (Ne photographies pas ce que tu vois. Photographies ce que tu ressens)
If I were a feeling : : I would be passion.
If I were an object : I would be camera. (un appareil photo)
If I were an exhibition : I would be photography one. (une exposition photographique)
If I were n inspiring place : I would be a village in any country. (un village dans n’importe quel pays)
If I were a drink : I would be cold beer. (une bière fraîche)
If I were a hero : I would be the one that’s superpower is photographing. (celui qui a la photographie comme superpouvoir)
If I were a piece of clothing : I would be cozy white shirt with sleeves folded (une chemise blanche sympa avec des manches remontées)

Retrouvez les cartes blanches de nos invités

> Carte blanche à Melanie Wenger, Inland Stories (le mardi 24 septembre mars 2019)
> Carte blanche à Jef Bonifacino, Inland Stories (le mercredi 25 septembre 2019)
> Carte blanche à Tim Franco, Inland Stories (le jeudi 26 septembre 2019)
> Carte blanche à Patrick Wack : D’un désert à l’autre (le vendredi 27 septembre 2019)

INFORMATIONS PRATIQUES
Membres :
Jef Bonifacino (France)
Tjorven Bruyneel (Belgique)
Mathias Depardon (France)
Phyllis B. Dooney (USA)
Muhammad Fadli (Indonesie)
Tim Franco (Coree)
Jeremie Jung (France – représenté par Signatures)
Tadas Kazakevicius (Lithuanie)
Laura Pannack (UK)
Romain Philippon (La Reunion)
Matjaz Tancic (Chine)
Patrick Wack (Allemagne)
Melanie Wenger (Belgique)
contact@inlandstories.com
http://www.inlandstories.com

A LIRE
Bienvenue à Inland, la nouvelle structure de photographes documentaires
Rencontre avec Mélanie Wenger, lauréate du Prix HSBC pour la Photographie 2017
Erdogan frappe encore : le photographe Mathias Depardon arrêté
Gravity Is Stronger Here de Phyllis B. Dooney aux éditions Kehrer
Les 12 photographes finalistes du Leica Oskar Barnack Award 2019
Rencontre avec Laura Pannack, lauréate du Prix HSBC pour la Photographie 2017
Matthieu Chazal et Patrick Wack, Lauréats 2019 de la Bourse des Amis du Musée Albert-Kahn

X
X